Maison ossature bois

Au cours de l’année 2020, nous avons réalisé une maison complète en ossature bois. Projet conçu et dessiné avec le client, nous avons réalisé les travaux de fabrication des murs à ossature bois, l’isolation, la pose des menuiseries, ainsi que les aménagements intérieurs.

Maison de 104m², le projet présente une performance thermique élevée. Grâce à une isolation des murs de 30cm pour les murs enduits, 24cm pour les murs bardés, et 38cm en toiture, l’enveloppe limite les besoins de chauffage en hiver, ainsi que les surchauffes estivales. Des menuiseries en triple vitrage avec des systèmes d’occultation à lames orientables ou stores extérieurs permettent d’assurer les apports solaires mais aussi d’éviter les déperditions.

De format compact, la maison est pourvue d’une ventilation double flux à récupération de chaleur, avec une petite pompe à chaleur intégrée, permettant un rafraichissement en l’été et un préchauffage de l’air en hiver. Un poêle à bûches vient compléter le chauffage pendant les périodes les plus froides.

Les aménagements paysagers, et la végétation alentour ayant bien poussés, nous sommes fiers de vous présenter cette réalisation DIVIANI CHARPENTES. Nous avons été associés sur ce projet entre autres à DROMACON (Terrassement Dalle béton), Marcel REYMOND (Electricité), Maison Service 26 (Chauffage), Helioscop (Photovoltaïque), Elie Weissbeck (Cuisine, meubles intérieurs)

Extension ossature bois

Dans le prolongement d’un gîte existant, cette extension ossature bois ajoute une cuisine et un espace séjour, avec une terrasse bois. Chantier terminé début 2021.

  • Ossature bois et toiture isolées en ouate de cellulose insufflée
  • Finition extérieure des murs en bardage ou enduit sur fibre de bois rigide selon les façades
  • Fenêtres bois-aluminium
  • Intérieur en plaques de plâtre ou lambris selon les parois

Rénovation énergétique de maison ancienne

Lors de notre intervention, cette maison en rénovation énergétique a vu :

  • Une isolation de la toiture et des murs avec de la ouate de cellulose dans une ossature bois, avec étanchéité à l’air et parements plâtre. La traversée du plancher intermédiaire a été étanchéifiée en déposant une bande de parquet pour faire filer le pare-vapeur et adhésiver les solives.
  • Un remplacement des fenêtres par des fenêtres bois-aluminium. Avec des tapées allongées pour placer les dormants dans le plan de l’isolation, le pont thermique entre fenêtre et mur est réduit.
  • La pose d’une ventilation double flux à haut rendement de récupération de chaleur, certifiée pour maisons passives, avec des caissons de distribution d’air insonorisés, et des bouches de soufflage longue portée pour réduire la taille du réseau de gaines.